Pudeur

Pudeur: n.f.1.tendance à ėprouver de la gêne, de la honte devant tout ce qui touche à la sexualité. 2. Retenue, réserve.

La pudeur était une notion qui m’était chère. Non pas que je me cache, que je ne sois pas à l’aise avec mon corps ou celui des autres, mais j’ai toujours estimé que chacun ses fesses et que c’était très bien comme ça.

Les femmes le savent toutes, au moins une fois par an, nous renonçons a une pudeur mal placée pour subir la visite annuelle chez le gynécologue. Et même là, j’attends que le bon docteur m’ait demandé de tout enlever pour le faire, espérant sans doute que peut être, et sur un malentendu il examinerait mes amygdales.

Toujours est il que la grossesse enseigne ceci: vaut mieux pas être trop pudique !

Et j’en suis pas encore a l’accouchement, parce sachant que c’est un hôpital public, il risque d’y avoir du monde pour la mise au monde du petit prince.

De toute façon, ragggggghhhhh j’ai plus le choix !

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.