Citation du jour

Incipe parve puer risu cognoscere matrem.

Petit enfant, connais ta mère à son sourire.

Virgile

1 commentaire pour Citation du jour

  • Vincent

    Incipe, parve puer, risu cognoscere matrem,
    matri longa decem tulerunt fastidia menses.
    Incipe, parve puer, cui non risere parentes,
    nec deus hunc mensa, dea nec dignata cubili est.

    Virgile, Églogues, IV, 60-63

    Enfant, commence à connaître ta mère à son sourire :
    que de peines lui ont fait souffrir pour toi dix mois entiers !
    Enfant, reconnais-la : le fils à qui ses parents n’ont point souri
    n’est digne ni d’approcher de la table d’un dieu, ni d’être admis au lit d’une déesse.

    (Trad. de la collection M. Nisard, Paris, 1850)

    Cet extrait de la 4è Églogue, plus connues sous le nom de Bucolique, ne convient-il pas admirablement à la reconnaissance de Virgile pour tout ce que fait sa maman pour lui ?

    Une églogue est un poème de circonstance ou un morceau «choisi» dans un recueil.

    Virgile composa les Églogues, ou Bucoliques, vers 42 av. J.C.; Gaius Asinius Pollion reconnut alors son talent. La publication de ces poèmes attira l’attention de Mécène, grâce auquel il fut accueilli dans le cercle d’Horace et fit la connsaissance d’Octave. Il vivait alors en Campanie, à Naples.

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.